Moments suspendus Angèle Verret, 2001 Techniques mixtes 66 cm x 84 cm
Moments suspendus
Angèle Verret, 2001
Techniques mixtes
66 cm x 84 cm

Née en 1942 à Montréal, Angèle Verret a étudié la peinture à l’École des beaux-arts de Montréal (1961-1965), la photographie au cégep du Vieux Montréal (1979) et a complété une maîtrise en arts plastiques à l’Université du Québec à Montréal (1984).

Tout au long de sa carrière, elle a présenté une quinzaine d’expositions individuelles et participé à une cinquantaine d’expositions collectives. Son travail a surtout été vu au Québec, mais aussi à l’étranger (New York, Édimbourg, Londres). En 2001, elle recevait le prix Graff.

Ses œuvres figurent dans des collections publiques dont la Collection Prêt d’œuvres d’art du Musée du Québec, la Collection Loto-Québec, la Collection de la Bibliothèque nationale du Québec et celle de la Bibliothèque nationale du Canada. Plusieurs de ses productions ont également été acquises par des entreprises et des collectionneurs privés.

Depuis la fin des années quatre-vingt, elle pratique un art qui emprunte à la photographie et à la peinture. Dès le premier regard, la peinture d’Angèle Verret évoque la photographie par sa façon de mimer ses effets de flou, de bougé, de brouillage, mais aussi ses finis, tantôt mats tantôt lustrés. Réalisées par l’application de couches successives, les œuvres d’Angèle Verret font grand cas de l’accident qui survient, volontairement ou non, durant le travail et qui crée de riches effets de texture inscrits dans la matière picturale.