Alphabet Yvon Cozic, 1991 Technique mixte, boîtier en plexi 23,5 cm x 61,6 cm x 10,2 cm
Alphabet
Yvon Cozic, 1991
Technique mixte, boîtier en plexi
23,5 cm x 61,6 cm x 10,2 cm

Yvon Cozic est né en France en 1942 et, Monic Brassard, au Québec en 1944. En 1967, les conjoints forment le duo artistique « Cozic ». Tous deux ont poursuivi leurs études à l’École des beaux-arts de Montréal durant les années soixante. Initié en 1967, leur questionnement se démarque par le démantèlement du « bon objet » pour l’architecture, le concept ou l’attitude. Un objet reconfiguré, qui s’inscrit dans la discipline sculpturale, mais en tenant compte aussi du lieu mental, du lieu bâti et du visiteur, d’où « l’informe architecturé ».

À partir de visées historiques et esthétiques, une mise en parallèle est produite avec le mouvement constructiviste russe des débuts du XXième siècle, les mouvements contemporains québécois et américains, le pop art, l’art minimaliste, l’anti-forme, le land art, etc. À travers ces parrallélismes on distingue les mutations, mais aussi les constantes du travail « cozicien ».

Depuis 1964, les Cozic ont participé à une cinquantaine d’expositions individuelles, dont « Réflexions sur un Atoll » au Musée d’art contemporain de Montréal en 1995 et une exposition rétrospective « Cozic : architecturer l’informe » à Longueuil en 1998. On compte plusieurs expositions collectives en Belgique, en France, en Italie, au Japon, en Espagne, au Mexique, en Hongrie, en Suisse et au Canada. Et, de 1972 à 1998, partout au Québec, on assiste à la réalisation d’oeuvres monumentales et d’intégrations à l’architecture. Leurs oeuvres font également partie d’une douzaine de collections privées.